L’objet à avoir dans votre salle de bain, le plus important, pour votre bien-être et votre santé :

 

LA BROSSE A SEC

 

Mais concrètement, kesako ?

 

Cette brosse va vous permettre d’effectuer un brossage entier de votre corps et comme son nom l’indique, sur peau sèche. Nous parlons ici d’une pratique naturelle aux bienfaits testés et prouvés par un grand nombre d’adeptes. Et par moi, pour le coup…

Vous voyez cette technique d’un drôle d’œil pour le moment et vous vous dîtes que ça ressemble surtout à la toilette du cheval mon histoire de brosse ? Alors je vais vous expliquer de suite le pourquoi du comment se brosser, Martine !

 

Pour qui ?

 

Tout le monde peut se brosser ! Petits et grands, grands et petits.

Que vous soyez en bonne santé ou si vous présentez certaines pathologies, il n’y a aucune contre-indication, au contraire. Cette pratique vous permettra d’ailleurs d’améliorer beaucoup de maux physiques.

 

Comment se brosser ?

 

Le plus important est de choisir une brosse à poils naturels souples qui sera uniquement dédiée à cette pratique. Pour le visage il est préférable d’utiliser une brosse plus petite aux poils plus souples.

Pour l’utilisation, il est important de ne pas oublier le but premier de la pratique, l’élimination des toxines du corps. Pour ceci, il nous faut bien situer les ganglions lymphatiques afin de connaître le sens dans lequel nous allons «chasser» ces déchets :

 

  • Pour la partie basse du corps, des orteils jusqu’au bas ventre, nous effectuerons le brossage de manière rotative du bas vers le haut pour relancer la lymphe. Nous « dégagerons » ainsi vers les ganglions de l’aine.
  • Pour les bras, le mouvement rotatif se fera des mains jusqu’aux ganglions des aisselles.
  • Pour le ventre et le dos, le mouvement devra s’effectuer vers : les ganglions de l’aine pour la partie basse (sous le plexus solaire), le coeur pour la partie haute (au-dessus du plexus solaire). Afin de relancer le système digestif, il est intéressant également d’effectuer des mouvements circulaires autour du nombril.

 

 

Et bien sûr, pourquoi cette pratique ?

Le corps connaît 5 principaux émonctoires : les poumons, les reins, le foie, les intestins et la peau. Ils ont comme but, l’élimination des déchets. Très souvent, liés à un désordre dû à l’alimentation, le tabac, le stress, l’alcool et autres facteurs, les émonctoires internes fonctionnent au ralenti et l’accumulation de déchets dans le corps commence à ralentir notre énergie vitale et arrive le début des malaises et maladies.

 Ainsi, afin de soulager le foie, les reins, les intestins et les poumons, nous allons aider, via cette technique, notre peau à prendre le relais.

La peau est un organe d’élimination majeur. En effet, elle a la capacité d’éliminer les cristaux par la sueur et les colles par le sébum, il faut donc veiller à ce qu’elle respire correctement pour éviter l’encrassement, l’accumulation des déchets et l’apparition de maladies de peau.

 

 

Il devient donc évident que le brossage à sec, au même titre que le sauna, les massages, l’exercice physique, l’exposition raisonnable au soleil… viendra contribuer à améliorer son aspect et ainsi :

 

  • Réactiver la circulation sanguine et lymphatique
  • Détoxiner l’organisme
  • Exfolier et éliminer les peaux mortes, tel un gommage
  • Ouvrir les pores et oxygéner
  • Améliorer nettement l’aspect de la peau (diminution de l’eczéma, psoriasis, acné…)
  • Stimuler le système immunitaire et gagner en énergie vitale
  • Raffermir, lisser et tonifier
  • Se débarrasser de la peau d’orange et de la cellulite

 

Voici pour la liste non exhaustive des résultats majeurs de cette pratique. Mais dans tous les cas, après 5 à 10 minutes de brossage par jour, vous retrouverez un bien-être immédiat.

 

L’état de notre peau parle de notre état intérieur, prenons donc soin d’elle.

 

 Alors… prêt(e)s à vous brosser ?

 

 

 

Credit photos : Audrey, https://lescaillouxdeminuit.com/