Le chemin qui mène à l’éveil et la pleine conscience est différent pour tout un chacun. Il est plus ou moins long, plus ou moins difficile et plus ou moins perturbant.
Mais le but est souvent le même :  gagner en sérénité et en bien-être.

Issue d’un domaine professionnel où stress, pression et déshumanisation sont devenus les maîtres mots, j’avais conscience qu’il était temps de réagir et de sortir au plus vite de ce carcan.

Alors comment atteindre cette sérénité si facile à certains quand son état physique et mental sont au bord de l’agonie ?

Il m’a suffit d’une inspiration insufflée lors d’une formation en coaching managériale pour que toute ma vie bascule.
Je peux dire aujourd’hui que j’ai eu une vie avant et une vie après… la gommette !

Eh oui… La même gommette de couleur qu’utilisent nos enfants pour colorer et agrémenter leurs dessins, celle-ci a fait de ma vie un tableau d’art.

… Le réveil en quelque sorte…

L’intérêt de ces gommettes réside dans le sens qu’on leur donne. Je m’explique :

La vue de ces petits points colorés disposés sur nos objets fétiches du quotidien  :  smartphones, tasse à café, miroir, montre, brosse à dents… Nous permettra si nous nous « programmons pour », de revenir à un état de pleine conscience. Ce stop nécessaire que nous ne savons plus faire spontanément et naturellement, tant nous sommes bercés par les vagues du quotidien, nous allons ainsi le déclencher.

Lorsque j’ai découvert cette technique, mes outils de travail et objets du quotidien ont été directement baptisés de leur petit point … bleu. Oui bleu pour moi, car autant choisir sa couleur préférée ! Si déjà….

En une journée et sans effort, mes gommettes m’ont déjà permis de voir la vie autrement. Alors imaginez les bénéfices sur le long terme …

Jour un.

Je vois ma gommette sur ma montre en regardant l’heure. Je suis bonne élève et applique à la lettre donc tous les conseils de mon formateur :  je réajuste ma posture, reprends conscience de ma respiration et reviens « ici et maintenant » c’est à dire à la réalité des choses.

Je remarque alors que mon corps est déjà avachi à 9h du matin et que ma posture se rapproche davantage de celle d’une personne âgée que d’une trentenaire active.  Je remarque également que ma respiration n’est pas coordonnée et reflète déjà l’état de stress dans lequel je serai dans quelques minutes en arrivant au boulot.

J’hyperventile.

Je remarque aussi qu’autour de moi il se passe des choses. Des milliers de choses. Plus belles les unes que les autres. Beaucoup plus belles que celles qui passent dans ma tête  : mon repas loupé de la veille, les factures qui s’accumulent, la fuite d’eau toujours pas réparée…

Bref…

Je suis dans le tram et je vois ce beau bébé sourire à sa maman, je vois cette dame bien apprêtée au regard bienveillant, je vois cet ado pas très heureux d’aller en cours mais dont le visage s’illumine quand sa petite amie le rejoint à l’arrêt suivant, je vois ces immeubles Haussmanniens magnifiques devant lesquels je passais chaque jour sans même les voir….
Je vois le monde et me vois moi… A nouveau … Enfin.

Quel beau cadeau m’a fait ma gommette bleue ce jour-là….

C’était le premier jour du reste de ma vie.

Et cette expérience a été la première de dizaines, de centaines….

Et puis un jour, plus besoin de gommette. L’automatisme se créé.

Maintenant, lorsque je dîne avec mon mari, je dîne avec mon mari.

Je ne pense à plus rien d’autre qu’à l’instant présent.
Je maîtrise ce mental qui nous court-circuite trop souvent.

Je suis là ici et maintenant, en pleine conscience, en pleine respiration et en pleine posture.

Et voilà comment une petite gommette peut changer notre vie !

 

 

Crédit photos : Audrey, https://lescaillouxdeminuit.com/